• 143, rue Pierre Semard, 77550 Moissy-Cramayel
  • eglisemoissycramayel@gmail.com

SEL

SEL – Service d’entraide et de Liaison

Le PARRAINAGE D’ENFANTS via le Service d’Entraide et de Liaison.

l’église soutient chaque mois 4 enfants dans le cadre d’un parrainage à travers le monde (Togo, Rwanda, Indonésie, Guatemala).

Ésaïe Chap. 58 v10 : « Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, Si tu rassasies l’âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l’obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi ».

Le SEL est sur le pont… la crise sanitaire occasionnée par la propagation du Covid 19 touche les enfants, les familles et a un impact  plus important pour les plus vulnérables – c’est pourquoi nous comptons sur votre fidélité et votre engagement par vos prières et par vos dons.

Habituellement, une collecte est organisée le deuxième dimanche de chaque mois. Aussi, en raison du confinement et de nos échanges non physiques, nous avons encore l’opportunité de témoigner notre amour fraternel de différentes manières.

Si vous le souhaitez, vous pouvez réaliser un virement bancaire (objet du virement : SEL) avec l’IBAN que vous obtiendrez auprès du Trésorier de l’Association Source de Vie.

Chaque mois, les 4 enfants que nous parrainons comptent sur nous, et  à travers votre aide, nous changeons concrètement l’avenir de nos filleuls !

Maria (11 ans – Indonésie)
INDONÉSIE/INDONÉSIE DE L’EST (MIS À JOUR LE 29/04/2020)
Les restrictions à la mobilité ont été renforcées à Jakarta et dans les villes avoisinantes. Le gouvernement mène des tests rapides afin de planifier la propagation du virus.
Les centres d’accueil sont fermés jusqu’au 29 mai. Le personnel des centres reste en contact avec les bénéficiaires en ligne et distribue des kits d’urgence, incluant du savon, de l’eau potable, des vitamines et des repas.
Le personnel a créé des cours en ligne pour les enfants.
Les spécialistes de santé du bureau national de Compassion Indonésie fournissent des vidéos ainsi que des prospectus sur la prévention des maladies et les gestes barrière.
Des suspicions de cas de COVID-19 ont été rapidement écartés grâce aux tests de dépistage.

Dulce (8 ans – Guatemala)
Guatemala (mis à jour le 29/04/2020)
Le gouvernement guatémaltèque a déclaré l’état de crise et un couvre-feu est en vigueur de 16h00 à 4h00.
Les grands événements publics et les rassemblements sont interdits. Sont fermées les écoles, les églises, les activités sportives, les centres commerciaux, les restaurants et les organismes publics et privés, à l’exception des pharmacies et des hôpitaux.
Par conséquent, tous les centres d’accueil sont fermés. Le personnel des centres d’accueil surveillent la santé et le bien-être des bénéficiaires au moyen d’appels téléphoniques et de médias sociaux.
Toutes les familles sont contactées afin de déterminer si un soutien alimentaire supplémentaire est nécessaire et travaille selon les lignes directrices du couvre-feu pour livrer les aliments.

Kodjo (16 ans-Togo)
TOGO (MIS À JOUR LE 29/04/2020)
L’état d’urgence est déclaré au Togo. Le gouvernement a ordonné la fermeture des frontières. Les rassemblements publics de plus de 15 personnes sont interdits et les écoles sont fermées. Un couvre-feu est mis en place de 20h00 à 6h00. Plusieurs villes sont mises en quarantaine : Lomé, Tsevie, Kpalime et Sokodé.
Parrainage d’enfants :
les centres de parrainage sont donc fermés pour le moment. Le personnel des centres livre des kits alimentaires aux enfants les plus vulnérables et surveille leur état de santé et celle de leurs familles. En cas de maladie, des médicaments sont fournis dans la mesure du possible. Ils prient continuellement pour eux. Le personnel a été encouragé à limiter les visites en face à face, dans la mesure du possible, pour leur propre sécurité. Ils communiquent donc avec les familles par téléphone et appels vidéos. Certains centres d’accueil ont été en mesure d’installer des dispositifs de lavage de mains pour la commune.

Ishimwé (11 ans – Rwanda)
RWANDA (MIS À JOUR LE 29/04/2020)
Le Rwanda a enregistré des cas de COVID-19 et a institué un confinement national. Les frontières sont fermées et les citoyens ont l’interdiction de quitter leur domicile sauf pour les services essentiels tels que les soins de santé, les achats de première nécessité, et les services bancaires. Les écoles sont fermées et les grands rassemblements, y compris les événements sportifs, sociaux et religieux, sont interdits jusqu’au 19 avril.
Tous les centres d’accueil ont cessé leurs activités ainsi que leurs rencontres. Le personnel des centres communique avec les bénéficiaires et les soignants par téléphone, dans la mesure du possible. Ils ont pu fournir des soins et du soutien aux enfants les plus vulnérables, y compris ceux qui souffrent de malnutrition et qui ont des problèmes médicaux. Ils travaillent également avec les institutions locales afin de fournir de la nourriture aux familles. Le bureau national de Compassion Rwanda s’organise avec le personnel local pour offrir un soutien psychologique pendant cette période difficile.

Merci de votre fidèle soutien.

Le comité SEL

Site du SEL

Lettre de nouvelles